Tout savoir sur la culinothérapie

La culinothérapie se définit comme une technique thérapeutique qui utilise la cuisine, la gastronomie et la relation personnelle, culturelle et familiale d’un individu avec la nourriture pour traiter des problèmes émotionnels et psychologiques. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une forme de traitement qui s’appuie sur la cuisine comme un moyen de guérir certains troubles psychologiques. Mais quels sont les bénéfices concrets de la cuisine pour le mental ? Et comment se déroule exactement une session de culinothérapie ? On vous dit tout.

Les bienfaits de la culinothérapie sur le mental

Selon une étude de 2018, faire la cuisine peut aider à réduire les symptômes d’anxiété et à remonter le moral, mais aussi à vous donner un sentiment de contrôle, d’accomplissement et de dédication (pour vous-même et pour quiconque pour qui vous cuisinez). Elle aurait aussi une influence positive sur la socialisation, l’estime de soi et la qualité de vie globale. Découvrez plus en détail ci-dessous ses différents bienfaits sur la santé mentale.

Une distraction saine

Faire la cuisine exige de la concentration et peut donc constituer une distraction saine qui vous permet de ralentir et de vider votre esprit. Cette activité peut presque s’apparenter à une forme de pleine conscience. Comme le dit un auteur, “la cuisine est une méditation avec la promesse d’un bon repas par la suite”. De plus, stimulante et agréable, la cuisine vous permet d’éveiller vos sens, vous obligeant à prêter attention au moment présent.

Améliorer son moral

Faire la cuisine peut également vous aider à vous sentir moins anxieux, déprimé ou accablé, car elle vous donne un sentiment d’accomplissement et peut également vous procurer du plaisir. De plus, c’est une façon de ressentir de la gratitude pour la nourriture qui vous est offerte ainsi que de la fierté pour celle que vous avez cuisiné. Ainsi, cela peut vous donner un regain d’estime de soi si vous prenez le temps d’apprécier et de profiter de ce que vous avez fait.

Stimuler sa créativité

La cuisine est-elle créative ? Sans aucun doute, c’est pourquoi certains chercheurs qualifient également la cuisine d'”art culinaire“. En effet, la pâtisserie et la cuisine vous permettent de vous exprimer et de produire quelque chose de concret. Le fait de pouvoir manger et partager votre œuvre d’art est un atout supplémentaire ! De plus, elle vous encourage à acquérir de nouvelles compétences et à élargir votre base de connaissances. Elle vous permet de vous évader et de rompre la monotonie de la routine quotidienne, car il y a toujours de nouvelles recettes à essayer.

Comment se déroule la culinothérapie en établissement de santé ?

Ainsi, la cuisine et la pâtisserie comme formes de soulagement du stress sont désormais recommandées pour les personnes souffrant d’un large éventail de problèmes de santé, notamment la dépression, l’anxiété, le stress chronique, les troubles alimentaires, le TDAH et la toxicomanie.

Préparer de la nourriture n’est pas qu’une activité que l’on peut faire à la maison : elle peut être intégrée aux plans de traitement dans les cliniques de santé mentale et les cabinets de thérapeutes, sous la forme de culinothérapie.

Ainsi, les ateliers de culinothérapie se pratiquent sous l’encadrement de médecins généralistes et spécialisés, tels que des diététiciens ou des psychomotriciens. Leur déroulé est assez simple :

  • D’abord, les patients lisent ensemble le contenu de la recette et préparent les bonnes quantités d’aliments nécessaires à sa confection.
  • Ensuite, les encadrants effectuent une répartition des tâches entre les patients et chacun commence à exécuter sa partie du travail.
  • La vaisselle, le rangement et la mise du couvert sont ensuite effectués en commun.
  • Enfin, le repas est dégusté en commun par les patients et le personnel.

There is 1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.