Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La danse thérapie, une alliée pour les personnes autistes

La danse thérapie est une pratique thérapeutique utilisant la danse et le mouvement comme outils pour améliorer la santé physique, mentale et émotionnelle. Elle peut être particulièrement bénéfique pour les personnes autistes, qui ont souvent des difficultés à exprimer leurs émotions et à interagir socialement.

Autisme et danse thérapie

Qu’est-ce que la danse-thérapie ?

Qu'est que la danse thérapie?

La danse-thérapie est une forme de psychothérapie qui combine la danse et le mouvement avec l’utilisation du rythme et de la musique. Il est souvent utilisé pour aider les personnes souffrant de troubles mentaux ou de détresse émotionnelle. Elle peut être pratiquée de différentes manières, notamment en cours de groupe, en séances privées ou même via les réseaux sociaux. Il peut également être utilisé pour aider à soulager le stress et d’autres conditions physiques.

Il a été démontré que la danse-thérapie a des effets positifs sur l’humeur des patients ainsi que sur leur fonctionnement cognitif, leur santé physique et leur estime de soi.

Autisme et danse thérapie

Qu’est-ce que l’Autisme ?

Qu'est que l'autisme ?

L’autisme est un trouble qui affecte le développement des interactions sociales et des compétences de communication. Il s’agit d’une déficience intellectuelle permanente qui apparaît souvent au cours des trois premières années de la vie. Le trouble du spectre autistique (TSA) fait référence à un groupe d’affections apparentées caractérisées par des difficultés d’interaction sociale, de communication verbale et non verbale et de comportements répétitifs. La maladie est généralement diagnostiquée entre 3 ans et 16 ans, bien qu’elle puisse commencer dès 18 mois ou jusqu’à trois décennies plus tard.

Le mot “autisme” est dérivé du mot grec “autos” qui signifie “soi”. Le terme a été inventé en 1943 par le psychiatre britannique Leo Kanner pour décrire un nouveau type d’enfant qui avait des difficultés à nouer des relations avec d’autres personnes. On estime qu’un enfant sur 68 souffre d’un trouble du spectre autistique, les garçons étant trois fois plus susceptibles que les filles d’être diagnostiqués.

Le symptôme le plus courant de l’autisme est la difficulté à comprendre les émotions des autres. Les personnes autistes peuvent avoir du mal à dire quand quelqu’un d’autre est en colère ou triste parce qu’elles ne comprennent pas assez bien les expressions faciales ou le langage corporel pour les interpréter correctement. Ils peuvent ne pas être en mesure de dire si quelqu’un d’autre veut quelque chose d’eux ou s’ils sont rejetés par la personne à qui ils parlent.

Les avantages de la danse-thérapie pour les enfants autistes

La danse-thérapie présente de nombreux avantages pour les enfants autistes. Les plus populaires sont :

  • Augmente leurs compétences sociales
  • Améliore leur motricité
  • Améliore leurs capacités cognitives
  • Les aide à mieux s’exprimer.

La danse-thérapie est un excellent outil pour les enfants autistes car elle les aide à développer les habiletés sociales et physiques nécessaires.

Autisme et danse thérapie

Les 5 meilleurs types de thérapie pour les enfants autistes

autisme et danse thérapie

L’autisme est un trouble du spectre qui affecte la façon dont une personne communique et interagit avec le monde qui l’entoure. Cela peut rendre difficile pour les enfants autistes de trouver le bon type de thérapie. Les cinq type de thérapie ci-dessous ont montrées des résultats probants mais pour une bonne prise en charge d’une personne Autiste, consulter un spécialiste de l’autisme.

Les 5 meilleurs types de thérapie pour les enfants autistes sont :

1) Analyse comportementale appliquée (ABA)

L’analyse appliquée du comportement est un type de thérapie qui aide à la façon dont les gens se comportent. Il est utilisé pour traiter les enfants et les adultes qui ont des troubles du développement, une maladie mentale et une déficience intellectuelle.

L’analyse comportementale appliquée existe depuis les années 1950. Le domaine de l’analyse comportementale appliquée s’est considérablement développé ces dernières années en raison de son efficacité dans le traitement des comportements difficiles à modifier par des moyens traditionnels.

L’objectif de l’analyse appliquée du comportement est d’utiliser des pratiques fondées sur des preuves pour améliorer le comportement d’un enfant, qu’il peut ensuite appliquer dans sa vie quotidienne. Elle a été utilisée à diverses fins, notamment pour enseigner aux enfants autistes, aider les personnes ayant une déficience intellectuelle à apprendre à communiquer plus efficacement, améliorer la maîtrise de soi chez les toxicomanes et augmenter les taux de réussite des personnes qui acquièrent des compétences sur le lieu de travail.

2) Formation en compétences sociales (SST)

La formation en compétences sociales est un type de travail social qui aide les gens à développer et à maintenir des compétences sociales, émotionnelles et de communication. Elle peut se faire en séances individuelles ou en groupe. Cela peut être fait sur le lieu de travail, à l’école ou à la maison. Il est généralement basé sur des recherches qui ont été menées sur la façon dont les gens apprennent à interagir efficacement les uns avec les autres.

La formation aux compétences sociales ne consiste pas seulement à enseigner aux enfants comment se comporter dans des situations sociales, mais aussi à être socialement compétent en général. Il est important que les enfants acquièrent ces compétences parce qu’elles ne sont pas toujours enseignées par leurs parents ou d’autres adultes autour d’eux.

La formation aux compétences sociales est souvent utilisée pour aider les personnes atteintes d’autisme et d’autres troubles sociaux, mais elle peut également être utilisée pour améliorer les relations et aider les personnes anxieuses. L’utilisation de la formation aux compétences sociales est en augmentation en raison des exigences élevées imposées aux individus dans la société d’aujourd’hui où ils sont censés avoir de bonnes compétences en communication interpersonnelle.

3) Ergothérapie (OT)

L’ergothérapie est un domaine particulier des soins de santé qui aide les personnes atteintes de différents types de handicaps. C’est le processus d’utilisation d’activités, d’équipements et d’adaptations pour aider les gens à développer les compétences dont ils ont besoin pour fonctionner dans la vie de tous les jours.

Les ergothérapeutes travaillent avec des personnes qui ont des handicaps physiques ou qui ont des handicaps multiples tels que des retards de développement, des troubles de santé mentale ou des déficiences sensorielles. Les ergothérapeutes participent également à aider les enfants à apprendre à accomplir des tâches et à participer à la vie quotidienne.

En plus de travailler avec des enfants et des adultes, l’ergothérapie peut être utilisée pour la réadaptation après un AVC et d’autres lésions cérébrales.

4) Thérapie d’intégration sensorielle (SIT)

La thérapie d’intégration sensorielle est utilisée pour aider les enfants et les adultes qui ont un trouble du traitement sensoriel. Il aide à intégrer les sens et à améliorer la capacité de l’enfant à fonctionner dans la vie quotidienne.

La thérapie d’intégration sensorielle est un type de traitement qui utilise diverses techniques telles que la stimulation tactile, l’exploration visuelle, la stimulation sonore, le mouvement et le jeu. Il contribue également à améliorer la capacité d’un enfant à fonctionner dans la vie quotidienne. L’objectif de cette thérapie est que les enfants atteints de troubles du traitement sensoriel (SPD) puissent participer à des activités sans être submergés ou bouleversés par leurs sens.

5) Thérapie cognitivo-comportementale (TCC).

La thérapie cognitivo-comportementale est une forme de psychothérapie qui se concentre sur la relation entre les pensées, les sentiments et les comportements. C’est un type de thérapie par la parole dans laquelle le thérapeute et le patient travaillent ensemble pour identifier les pensées et les comportements qui maintiennent ou causent des problèmes au patient.

La thérapie cognitivo-comportementale peut aider à résoudre un large éventail de problèmes, notamment la dépression, les troubles anxieux, la toxicomanie, les troubles de l’alimentation, etc. L’accent mis par la TCC sur le changement de comportement l’a rendue populaire ces dernières années en tant que traitement efficace des problèmes de santé mentale

FAQ

Il existe des formations pour devenir danse-thérapeute. Je écris un article sur le sujet que vous pourrez lire ici.

Laisser un commentaire